Hypnothérapeute sophrologue à Paris
Hypnothérapeute sophrologue à Paris

MAIGRIR ! Comment faire pour arrêter de manger ses émotions ?

Hypnose

 

 

Les vacances d’été approchant à grands pas, je rencontre en séance beaucoup de personnes qui souhaitent perdre du poids.

Et c’est l’occasion pour moi de partager avec vous l’accompagnement que je propose à mes clients.

Ces séances leur permettent non seulement de se débarrasser de leurs kilos en trop une bonne fois pour toute, mais par la même occasion de régler d’autres addictions et de travailler sur l’estime de soi.

 

On dit souvent que pour perdre du poids, il est important de faire la différence entre la vraie faim et la fausse faim.

 

Pour résumer, La vraie faim, c’est quand on ressent comme un creux dans l’estomac, des gargouillements, des tiraillements etc…

 

Et on peut considérer la fausse faim comme étant une envie compulsive de manger, de se remplir, même si le corps n’en a pas besoin et qu’on arrive pas à savoir pourquoi. C’est un geste quasi automatique.

 

Et quand un client vient me voir, contrairement à un nutritionniste ou un diététicien, c’est sur cette fausse faim que nous travaillons.

 

Et les personnes qui se reconnaissent dans cette fausse faim, on les appelle les « mangeurs émotionnels ».

Ce sont les personnes qui mangent en fonction de leurs émotions.

 

Par exemple si vous avez des pensées négatives qui circulent dans votre tête (difficultés au travail, relations amoureuses, échec, ennui...). Ces pensées négatives vont engendrer des émotions (tristesse, colère, peur, …)

Et qu’est-ce qu’on fait souvent dans ces cas-là : on essaie de les éviter parce qu’elles sont désagréables tout simplement.

 

Certaines personnes pour éviter leurs pensées et émotions négatives se mettent à fumer, boire de l’alcool, s’occuper par diverses activités d’une façon excessive, sport, travail, jeux…).

 

 D’autres ont trouvé la nourriture, et c’est le cas le plus fréquent. Quand je dis nourriture ce n’est pas les haricots verts, c’est surtout les aliments sucrés et les aliments très gras qui leur procurent des sensations intenses et ces dernières vont masquer le émotions et pensées négatives.

 

Ces envies de grignoter ou de se remplir le ventre se présentent souvent quand on rentre du travail qui nous a stressé toute la journée, ou quand on se retrouve seul(e), on s’ennuie etc,...

 

Un autre exemple qui est très fréquent, c’est quand on a avalé un bol de pop-corn sans même s’en rendre compte devant un film d’horreur ou film d’action.

 

Et ça marche très bien mais temporairement et comme ce sont des aliments à haute densité calorique, et de grosses quantité de nourriture qu’on avale, résultat : on grossit !

 

Dans un second temps, arrive le moment de culpabiliser d’avoir mangé tout ça, et l’angoisse monte et le résultat c’est qu’on n’a pas calmé grand-chose et au contraire on continue à manger cette fois pour calmer la culpabilité, et le cercle vicieux se met en marche.

 

Et en séance nous travaillons sur 2 axes :

 

Je vous parlerai aujourd’hui de ce premier axe qui est émotionnel, c’est-à-dire, ça ne va pas en ce moment, et pour éviter cette sensation désagréable, je mange pour la calmer.

 

L’idée serait alors d’apprendre dans un premier temps, à reconnaitre l'émotion qui se cache derrière cette sensation ou pensée désagréable.

 

le constat est que si certains savent quelle émotion est à la base de cette prise d’aliment, d’autres n’ont même pas eu le temps de ressentir ce qui s’est passé dans leur corps quand cette envie de manger s'est présentée.

 

Le comportement est devenu tellement automatique qu’ils n’ont pas le temps de se rendre compte de l’émotion qui est à la base.

 

Il s'agit là aussi, souvent de personnes qui se sont coupées de leurs sensations corporelles, donc qui éprouvent beaucoup de difficulté à être dans le ressenti.

 

Et c'est la raison pour laquelle, dans un second temps, on apprend à faire face cette émotion, c’est-à-dire au lieu de vouloir l’éviter, apprendre à la ressentir, à la tolérer, et à l’écouter.

 

Et enfin plus besoin d’avoir recours à la prise alimentaire quand l’émotion se présente, puis que nous savons à présent comment faire pour la gérer.

 

Les outils tels que l’hypnose, la sophrologie et la régulation émotionnelle sont de puissantes techniques que j’associe dans cet accompagnement pour arriver à cet objectif.

 

Enfin le deuxième axe que nous allons nous attaquer en séance la réconciliation avec son corps.

 

Et sans ce travail d’acceptation, tout le travail qu’on aura fait auparavant sera insuffisant.

 

C’est en fait l’élément qui va faire que l’on fera vraiment la paix avec son alimentation et avec soi-même. cet axe sera l'objet d'un prochain article.

 

Voilà, je viens de vous partager ma méthode d’accompagnement, la plus efficace pour moi, pour arrêter d'être un(e) "mangeur émotionnel".

 

Je sais que vous vous sentez perdu avec toutes les explications et propositions que vous pouvez trouver sur la perte de poids sur internet.

 

Aller à la source du problème, et apprendre à comprendre, à faire face à toutes les manifestations, vous permettra de gérer plus efficacement et plus durablement vos émotions et pensées négatives.

 

Alors je m’adresse maintenant à ceux qui se reconnaitront dans cet article, et qui souhaitent passer à l’action.

 

N’hésitez pas à me contacter, je serai heureuse de vous guider dans ce changement.

 

 

Madeleine Lobé 

Hypnothérapeute et sophrologue

rdv : 06.11.37.33.69 ou sur www.doctolib.fr

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à KhepriSante

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.